easi
youtube twitter linkedin facebook rss newsletters
0
right left

25.11.2015

Sebastien Santarelli,
Project Coordinator

who
back

Jules César avait raison !

2410 read – 0 comments – Mobile – Tags: Mobile, Mobile apps, Twitter, Social Media, News

Suite aux récents attentats de Paris, à la traque sans relâche qui a lieu en Belgique depuis le 13 novembre, mes collègues et moi échangions autour d'un café sur le fait que les barages de police étaient signalés sur Waze et iCoyote et que finalement, si on avait envie de les éviter, il suffisait d'écouter ces deux applications.

Exemple lundi matin :

 

La Police s'en est vite rendu compte et a demandé aux utilisateurs :

Etant utilisateur de ces deux applications, je dois avouer que je n'ai pas vu de différence dans les informations mises à disposition par les utilisateurs. A mon sens, les gouvernements devraient se doter de mesures contraignant ces applications à disposer d'un mode correspondant au niveau d'alerte 4 de l'OCAM, permettant de désactiver le partage de ces informations sur des zones géographiques déterminées.

Par contre dimanche soir, la police à demandé aux médias et aux internautes de ne pas publier d'informations précises sur les opérations en cours à Bruxelles et en province afin d'éviter de permettre aux personnes visées d'anticiper leurs interventions.

Quelques Twittos ont commencé à publier des photos de chat, à défaut de pouvoir publier des informations. La magie du net, mêlée au surréalisme belge a opéré et le flux Twitter relatif au #BrusselsLockDown s'est vite transformé en une animalerie virtuelle dans laquelle il devenait compliqué de retrouver la moindre information ou photo d'intervention :

Les journaux du monde entier se sont étonnés et ont salué le geste des Twittos belges, rejoints ensuit par leurs homologues de tous pays.

Le Soir, notre quotidien national, en a même fait sa Une pendant quelques minutes :

Le lendemain matin, la Police a salué l'aide des chats avec ce tweet :

Même si en début de semaine dernière, j'étais un peu perplexe sur l'éthique de mes compatriotes dans leur utilisateurs des nouveaux médias, ce dimanche soir a montré que même au sein d'une communauté 2.0 persistaient certaines valeurs, un certain sens du devoir et que donc oui, Jules César avait raison :
"Horum omnium fortissimi sunt Belgae".

Leave a comment

0 comments

Post your comment